Cet hiver, testez des dispositifs d’éclairage, avec la FUB

Nous relayons volontiers cette initiative de la Fédération des Usagers de la Bicyclette:

 Recherche testeurs bénévoles de dispositifs d’éclairage / tests d’éclairage

Après une première expérience conduite en 2017 / 2018, la  commission éclairage de la FUB, va lancer une nouvelle campagne de tests de dispositifs d’éclairages, entre novembre 2017 et fin mars 2018. Et A ce titre nous cherchons des volontaires parmi les membres des associations pour effectuer des tests de terrain ou de «  ressenti d’usage » portant sur une nouvelle sélection de dispositifs.

Quelques mots sur ce projet de tests lancé en 2017 .

Le projet a pour objectifs :
– d’apporter un conseil accessible au grand public usager du vélo.
– de faire de ces tests une référence pour les usagers et les institutions, quant à leur fiabilité et leur indépendance à l’égard des fabricants et des distributeurs. A terme, l’ambition de la FUB est de faire évoluer l’offre vers des produits plus fiables et durables et  de faire évoluer les normes et la réglementation.

La première édition a permis de  tester une vingtaine de références d’éclairages et de tester les outils permettant de les analyser et de les noter.

En savoir plus :
– rendez-vous sur les pages consacrées sur www.fub.fr <http://www.fub.fr>  :
https://www.fub.fr/moi-velo/ma-securite/equipement/eclairage/tests-eclairages-fub
– consultez notre article complet  dans le prochain vélo-cité n°147 à venir

Des tests en deux étapes :
– la première étape est effectuée en laboratoire et porte principalement sur la mesure de l’éclairement, de l’intensité lumineuse, le calcul du rendement et de l’autonomie de l’alimentation (batterie). Le laboratoire retenu est le laboratoire des Technologies Innovantes de l’IUT de Soisson (IUT GEII).
– une seconde étape vient compléter les tests en laboratoire et se base sur l’usage quotidien / régulier et le ressenti des cyclistes.
Appel à volontaires bénévoles : pour cette seconde phase de terrain la FUB invite des usagers du vélo au quotidien ou régulier (de préférence membres d’une association du réseau FUB) intéressés par la démarche, à tester une paire (avant/arrière) d’éclairage, durant les mois d’hiver 2018 /2019
Pour leur permettre de réaliser ce test : le dispositif d’éclairage sera fourni, accompagné d’un guide du testeur et d’une grille d’analyse et de reporting.
A l’issue de la période de test les résultats sont collectés sous forme de questionnaire en ligne accompagné d’un portrait du testeur et de sa pratique.
Les pré-requis :
–  être cycliste régulier ou au quotidien y compris en hiver et par tout temps
– se déplacer en milieu urbain et sur route hors agglomération
– être prêts à tester le matériel fourni en différentes conditions climatiques et de luminosité

– s’engager à tester le matériel au minimum sur une 30 aine de trajets, s’étalant entre les mois de novembre 2018 à fin mars 2019

– s’engager à remplir de façon exhaustive les grilles d’analyses et le questionnaire qui lui seront remis et à transmettre les résultats du test à la FUB en fin de période de test.

Si vous êtes tentés par l’expérience n’hésitez pas à remplir le questionnaire via https://goo.gl/Ja2t73

Merci de votre contribution !

Sophie HERING, Chargée de mission FUB
12 rue des Bouchers 67000 STRASBOURG
tél : 03 88 75 71 90
www.fub.fr <http://www.fub.fr>

Baromètre des villes cyclables : avis … cyclette

Votre ville est-elle faite pour le vélo ?

En quelques minutes, partagez votre expérience d’usager. Votre réponse est essentielle pour que demain votre ville devienne plus cyclable !

Enquête réalisée par la Fédération française des usagers de la bicyclette (www.fub.fr)
jusqu’au 30 novembre 2017. 

Pour répondre, cliquez sur l’image

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant Lucas : l.nicola@fub.fr Idem pour toute question relative à l’enquête.

Plus d’info encore sur

Parlons vélo ! et signez la pétition FUB

La FUB vient de créer un site dédié à l’occasion de la campagne présidentielle. Pour faire de la mobilité douce un enjeu.

Objectif : faire campagne pour que toute personne résidant en France puisse choisir librement de se déplacer à vélo en toute sécurité pour sa santé, son portefeuille et l’environnement.

Une revue des propositions (quand elles existent) des différent.e.s candidat.e.s et une pétition à signer pour que le.la prochain.e Président.e de la République mette en oeuvre une véritable « plan vélo ».

A vos claviers!

la mobilisation pro-vélo porte ses fruits

Subventions nationales des réseaux : victoire … partielle

Communiqué du 22/12/16 : L’Heureux Cyclage reçoit le soutien du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer

Le 8 décembre dernier, L’Heureux Cyclage co-signait une lettre ouverte pour interpeller Madame la Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer chargée des Relations internationales sur le climat au sujet du devenir de 6 associations de promotion de l’usage du vélo. Ces dernières s’inquiétaient de ne pas avoir reçu de réponse de la part du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer concernant le renouvellement de leurs partenariats sous la forme de subventions pour leurs projets engagés en 2016.

C’est avec un grand soulagement que L’Heureux Cyclage a appris le 19 décembre qu’il allait bien recevoir le soutien du Ministère à la hauteur de sa demande. Concrètement, son aide financière s’élève à 40 000 € (45 % du budget de la structure) pour les trois grands projets de L’Heureux Cyclage :

  • l’appui à la gestion des ateliers vélo ;
  • l’appui à la coopération entre les ateliers vélo ;
  • les initiatives et actions au nom du réseau.

Ainsi, les services rendus par L’Heureux Cyclage pour la communauté et la promotion du cycle par la mécanique ont été reconnus. Le réseau se réjouit que ses activités aient été confirmées comme faisant partie des enjeux et prérogatives du Ministère liés aux thématiques de l’environnement et de la transition écologique. Par ailleurs, une convention biannuelle est en voie de signature afin que 2017, année de transition présidentielle, ne soit pas une nouvelle année source d’incertitudes pour la structure.

L’Heureux Cyclage remercie vivement tous les ateliers vélo et les partenaires qui l’ont soutenu pendant cette période difficile, en manifestant leur inquiétude et leur désarroi auprès de leurs élu·e·s et en partageant ces informations au plus grand nombre. Si aujourd’hui le réseau peut continuer à agir, c’est grâce à ce soutien qui le conforte dans le bien-fondé de ses missions. En début d’année prochaine, L’Heureux Cyclage proposera un courrier de remerciements et d’informations qu’il sera possible de transmettre aux personnes qui ont été sollicité·e·s pour leur relais.

La pratique du vélo et sa promotion peuvent prendre de multiples formes. Les 6 associations amoureuses de la bicyclette mènent des actions différentes mais complémentaires. L’Heureux Cyclage espère que les liens entre celles-ci ne seront pas fragilisés par cette période d’incertitudes.

 

Message envoyé le 21/12 par Olivier Schneider, Président de la FUB

Chers membres et sympathisants de la FUB,

Un grand MERCI! Grâce à vous, la FUB est sauvée! Merci d’avoir relayé la lettre du président à vos élus et d’avoir publié les communiqués de presse basés sur le modèle proposé! La méthode employée n’est pas celle que l’on aurait choisie dans un monde idéal – le dialogue posé et apaisé est toujours préférable – mais elle s’est avérée néanmoins efficace et a sans doute influencé l’arbitrage. Voir l’annonce d’autres mesures.

Je sors d’un long entretien avec le cabinet de la ministre. Je suis en mesure de vous confirmer que le soutien du ministère est acquis, à un niveau significatif, proche de celui attendu. Je tiens à vous remercier – chacune et chacun – pour la ténacité dont vous avez fait preuve, notamment dans la relance de vos élus. J’espère ne plus jamais avoir besoin de vous le demander dans une telle situation d’urgence. Par contre, cela doit nous donner des idées pour cette année électorale.

La situation que nous venons de connaître a démontré l’importance du monde associatif pro-vélo et sa capacité à se mobiliser au delà des clivages. Nous avons prouvé que nous sommes comme le vélo dans la circulation : en apparence discrets, petits, fragiles, peu nombreux, mais en réalité réactifs, agiles et puissants, qu’on se le dise !

J’ai une pensée émue pour l’AF3V et les DRC, qui – *apparemment *- ne bénéficieraient pas de financements de ce Ministère en 2016, suite à un examen approfondi des attributions de subvention par la ministre, pour vérifier leur adéquation avec les priorités ministérielles. Nous avons pourtant été solidaires et unis, j’ai d’ailleurs plaidé également leur cause tout au long de la semaine, que ce soit dans les médias ou auprès du cabinet. Je leur fait confiance, ils sauront rebondir. Ce sera douloureux.

Le refus marqué par le Ministère de l’Environnement d’être le seul à porter la politique cyclable – notamment sur le tourisme à vélo – est évidemment une très triste nouvelle. Mais une fois le choc absorbé, cela permettra peut-être, enfin, de valoriser le côté transverse du vélo, le faire connaître et reconnaître dans tous les ministères concernés : en charge du tourisme, de la santé, l’éducation nationale, le logement et j’en passe.

Cet épisode douloureux doit marquer une nouvelle page pour la FUB et plus largement le tissu associatif vélo français. Nous devons évoluer, pour nous mettre au maximum en conditions d’être à l’abri de telles situations dans le futur. J’invite d’ailleurs toutes les bonnes volontés à venir échanger à ce sujet durant les « ateliers de la FUB », qui permettront de préparer l’Assemblée Générale Extraordinaire de Nantes! Elles se dérouleront à Paris les 14 et 15 janvier. Inscrivez vous en ligne sur : http://www.fub.fr/fub/rencontres/ateliers-fub

Encore un grand merci, même si le vélo n’a pas récupéré totalement sa voix, on a évité le pire. Bien à vous! Passez de bonnes fêtes de fin d’année!

Olivier SCHNEIDER

président de la FUB fédération française des usagers de la bicyclette

+33 616 09 12 29

https://twitter.com/oschneider_fub

On peut en effet se réjouir du résultat de la mobilisation pour le financement public des réseaux pro-vélo, dont la FUB et L’HEUREUX CYCLAGE. Mais 2 des associations co-signatrices ayant été retoquées, l’AF3V et DRC, le combat pour la reconnaissance de la place du vélo ne fait que commencer.

 

 

Lutte contre le vol = un bon cadenas + un gravage Bicycode

Le vol n’est pas une fatalité, encore faut-il s’en protéger efficacement et notamment utiliser les bons antivols.

Mais beaucoup de cyclistes se contentent d’acquérir un antivol au moindre coût sans s’inquiéter de son efficacité ! Or il en est de très insuffisants dont on peut venir à bout facilement en quelques secondes sans attirer l’attention.

Fidèle à sa « vélosophie », le Vieux biclou s’efforce de porter la bonne parole antivol, celle que porte aussi la FUB.

... mais quelle que soit sa qualité, un antivol ne restera qu'un retardateur face à la détermination d'un quidam malintentionné

La roue + le cadre, le tout attaché, avec un « vrai antivol », à un support fixe : de quoi décourager plus d’un voleur…

La FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette) a décidé de s’attaquer au phénomène en publiant des tests d’antivols parallèlement à la promotion du marquage BICYCODE®  (voir ici). REVV, membre du réseau, a la charge d’effectuer chaque année des tests sur les antivols du commerce, en vue de mettre en évidence ceux qui présentent un niveau de protection satisfaisant, et inversement de pointer ceux qui sont notablement insuffisants.
Deux niveaux d’homologation:
  • Le niveau ❂ «1 roue», est attribué aux antivols qui résistent aux effractions nécessitant uniquement des outils «discrets», de dimensions inférieures à 30 cm, dans un temps court.
  • Le niveau ❂❂ «2 roues» est attribué aux antivols résistant à des outils plus agressifs mais moins discrets (dimensions inférieures à 75 cm), dans un temps donné

TESTEZ EN LIGNE ICI VOTRE PROPRE ANTIVOL et profitez-en pour découvrir les conseils de la FUB en matière de lutte contre le vol! tests_antivols_FUB2015

l'antivl en U proposé par le Vieux biclou

« À Montpellier, 1 342 vélos ont été volés en 2014, soit en moyenne quatre vélos par jour. Un chiffre qui correspond uniquement aux personnes ayant déposé plainte au commissariat. (…) »

Voir l’article et/ou la vidéo de Midi-libre d’avril 2015