Les cabanes du salaison

De la gare rejoindre le Lez en montant le long du tramway  puis redescendre vers l’allée du nouveau monde ,il y a une piste au milieu . Rue jacques cartier après la piscine prendre à gauche pour aller à l’esplanade de l’Europe . Descendre au bord du Lez par la pente à droite.Passer le Lez par la passerelle prendre à droite la piste qui le longe jusqu’au pont Zuccarelli .

Tournez à gauche vers le rond point Ernest Granier cernée par une œuvre d’art poétique rouge/ bleue /rouge/ bleue . Traversez pour rejoindre le parc Marianne. Question œuvres d’art vous pouvez aller admirer une galerie d’art et le miroir d’eau.Puis montez par les allées du parc . Comme il y a des travaux il faut rejoindre la clinique du millénaire en passant comme les voitures . De là ,allez passer au dessus de l’autoroute .

Prenez la route de vauguières. Admirez le château de la Mogère puis  continuez  jusqu’à la route de Mauguio . Prenez- la vers la gauche,c’est très désagréable ,comme un échangeur mais ce n’est pas très long, dès le premier rond point tournez à gauche vers le Domaine de la Banquière . Là juste après  la station d’eau prenez à droite le chemin qui va longer le canal jusqu’à Mauguio

2 fois il vous faudra passer un pont le long de la route face aux voitures faites ces quelques mètres prudemment sur le trottoir. Reprenez ensuite tout de suite ce chemin sur la droite.

Arrivés à Mauguio prenez à droite le rond point Pierre Bérégovoy entrez par la route dans le village ; un peu plus loin , il y a une piste sur le trottoir.

(Au centre du village, le dimanche il y a un joli marché aux fleurs et un  grand marché typique )

Roulez jusqu’au collège puis prenez à gauche , après la boulangerie, la première rue à droite .  Elle serpentera dans la campagne et vous mènera dans les étangs .

Il y a même un sentier balisé .Il part à gauche au niveau de l’abri bus du salaison .

Pour revenir vous pouvez prendre l’autre rive du salaison , la route de Vauguières qui vous ramènera au rond point de la banquière mais les voitures frôlent les cyclistes.